AXE 1 : EDUCATION A LA SANTE

« Axe premier du parcours, l’éducation à la santé, en lien avec le socle commun de connaissances, de compétences et de culture (domaine 3 – la formation de la personne et du citoyen) et le développement des compétences disciplinaires dans le cadre des programmes d’enseignement et des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), propose des activités intégrant l’alimentation, l’hygiène, les rythmes de vie, la prévention des addictions, la sécurité, etc. Dès lors, il importe de travailler sur la question des acquisitions dans le cadre des enseignements et inviter à se pencher sur les activités faites dans la classe, le PES ne devant pas reposer sur des actions éducatives faites uniquement par les personnels de santé ou des partenaires.

AXE 2 : Prévention

 « L’axe prévention regroupe les actions centrées sur une ou plusieurs problématiques de santé prioritaires ayant des dimensions éducatives et sociales (conduites addictives, alimentation et activité physique, vaccination, contraception, protection de l’enfance par exemple…).
Les démarches de prévention mobilisent les familles et les acteurs locaux du territoire. Ces actions doivent répondre aux besoins des élèves d’un territoire scolaire identifié et proposer des actions réalisables en fonction des ressources. Cela nécessite un travail de diagnostic.

Axe 3 : Protection de la santé

« Les actions relevant de l’axe protection visent à créer un climat d’établissement favorable à la santé et au bien-être de tous les membres de la communauté éducative. Il s’agit d’une démarche à mener collectivement, centrée sur l’amélioration de l’environnement de l’établissement (la restauration, l’ergonomie, les locaux, les sanitaires).

Cela comprend aussi les ressources disponibles pour les élèves et leurs familles en matière de santé comme les visites médicales et de dépistage, les examens systématiques et à la demande, le suivi infirmier, l’accompagnement social, les dispositifs locaux de prise en charge des enfants et adolescents (PMI, maisons des adolescents, secteur de psychiatrie, réseau « dys », etc.).

Parcours d’éducation à la santé